Pélasgia

Niousséré K. Omotunde

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on twitter
Share on email

18,00 ttc

8 en stock

Les récits et autres testaments historiques das anciens européens ( hérodote, Diodore de sicile, Hésiode, Eschyde, Bacchylide, etc.) et les récents tests ADN effectués sur les populations actuelles, dévoilent que c’est bien une population d’ascendance africaine qui a fait germer les premières civilisations sur le continent européen. Cela, bien avant l’invasion des nomades Caucasiens (originaires du Lac Baïkal tout d’abord, puis du Caucase), à une époque où le continent nordique portait, de l’aveu de tous, le nom de Pélasgia !

Pourquoi un tel silence sur cette page d’histoire ? l’auteur de la collection << Black Athena >>, à savoir Martin Bernal, explique qu’en raison du contexte idéologique qui sévissait en Europe à l’époque des << Lumière>>, il << fallait éliminer la vision antique d’une Grèce civilisée par les Egyptiens et les Phéniciens parce qu’elle offensait la loi de la « Science des races (…) L’incrédulité des savants modernes a été nettement renforcée aussi par leur difficulté à admettre qu’une armée africaine civilisée ( conquête du Pharaon Senousrit Ier, XIIème dynastie) ait pu faire des conquêtes importantes non seulement en Asie du sud-ouest mais même en Europe. C’était un camouflet pour le racisme systématique du XIXème et du XX ème siècle >>.

Le nom même du continent, à savoir << Europe >>, est celui d’une princesse africaine dont le père Agénor était né en Afrique. N.K.Omotunde  souhaite aujourd’hui vous inviter à découvrir cette histoire ancienne du continent nordique, qui est aussi celle de nos ancêtres kamits.

Afrique-caribéen, chercheur en histoire, co-fondateur de l’Institut Africamaat à Paris, fondateur de l’Institut d’Histoire Anyjart en Guadeloupe, sans oublier les cours qu’il anime à l’Institut Per Ankh Maâttinik en Martinique. Nioussérê Kalala Omotunde œuvre pour promouvoir les Humanités Classiques Africaines et ainsi combattre la marginalisation systématique de l’afrique noire, du cours de l’Histoire intellectuelle de l’humanité.