Origine Commune de l’Égyptien Ancien du Copte et des Langues Négro-Africaines Modernes

Théophile Obenga

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on twitter
Share on email

44,25 ttc

2 en stock

De plus en plus nombreuses, il est vrai, les études linguistique africaines donnent cependant, de nos jours, l’impression de tourner constamment en rond, pour autant que les langues africaines, anciennes et moderne, ne soient appréhendées, jusqu’ici qu’au seul plan ethnographique, selon une logique synchronique << a-temporelle >>.

Or, dès 1925, le grand comparatiste français Antoine Meillet avait prédit que toute les << langues nègres de l’Afrique>> reposaient sur << une même langue originelle >>.

L’ouvrage que voici marque assurément un tournant décisif dans le domaine linguistique africain. Il démontre, avec une méthodologie tout à fait sûre et une maîtrise tout aussi admirable des faits, que l’égyptien ancien, le copte et les langues négro-africaines modernes ont une origine commune.

Ainsi la linguistique historique, à peine esquissée en Afrique noire, peut effectivement prendre naissance en vérité, la recherche africaine, et en fait, d’évidence, une encyclopédie de la linguistique générale africaine.

L’auteur : Disciple et ami de Cheikh Anta Diop, Théophile OBENGA est professeur de langue égyptienne et d’histoire ancienne, et auteur de plusieurs ouvrage d’érudition, parmi lesquels l’Afrique dans l’Antiquité ( Présence Africaine, 1973) et La Philosophie africaine  de la période pharaonique (L’Harmattan, 1990).