Maat la Théorie du Tout

MBOG BASSONG

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on twitter
Share on email

17,00 ttc

Rupture de stock

D’entrée de jeu, Mbog BASSONG précise que la première théorie cosmologique est née sur bords du Nil et qu’on ne peut comprendre la portée théorique des acquis de la science africaine sans lui donner une assiste historique bien plus profonde. Son objectif est de modèles théoriques africains dissipés dans les mythes de de régulation sociale qui font écho aux détermination universelles.
Il est ici question de science, de philosophie et d’organisation des sociétés africaines précoloniales. Les sources ontologiques du savoir sont interrogées, mais aussi les fondements théorique qui en résultent aux fins de saisir, autant que faire se peut, d’objectif d’unité de forme et de méthode qui a sous-tendu la maîtrise du savoir
Le problème qui se pose dans le présent essai ne touche pas seulement à l’efficacité pratique de la science <<sacrée>>. IL concerne aussi la théorie cosmologique, la théorie du tout de Kemet dont la portée est capitale sur le plan de la philosophie et surtout, de L’épistémologie qui, seule, peut réorienter la physique moderne prise dans l’étau d’une complexification mathématique de ses théories.
Enfin, l’auteur montre en quoi la théorie cosmologique ou encore la théorie du tout, telle que formalisée par les savants, sages et initiés de Kemet s’inscrit dès lors comme un idéal.