L'Unité Culturelle de l'Afrique Noire

Cheikh Anta Diop

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on twitter
Share on email

12,50 ttc

12 en stock

J’ai voulu dégager la profonde unité culturelle restée vivace sous des apparences trompeuses d’hétérogénéité.

Seule une véritable connaissance du passé peut entretenir la conscience le sentiment d’une continuité historique, indispensable à la consolidation d’un État multinational. […]  Il n’est pas indifférent pour un peuple de se livrer à une telle investigation, à une pareille reconnaissance de soi; car, ce faisant, le peuple en question s’s’aperçoit de ce qui est solide et valable dans ses propre structures culturelles et sociales, dans sa pensée en générale; il s’aperçoit aussi de ce qu’il y a de faible dans celles-ci et qui par conséquent n’a pas résisté au temps. Il découvre l’ampleur réelle de ses emprunts, il peut maintenant se définir de façon positive à partir de critères indigènes non imaginés, mais réels. Il a une nouvelle conscience de ses valeurs et peut définir maintenant sa mission culturelle, non passionnément, mais d’une façon objective; car il voit mieux les valeurs culturelles qu’il est le plus apte, compte tenu de son état d’évolution, à développer et à apporter aux autres peuples.