Livret de Spiritualité Kamite

Akwa Hekima et Zayi Gasandji

 

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on twitter
Share on email

8,00 ttc

18 en stock

<< Tout a vraiment commencé avec Moïse  >>, nous disait-on au catéchisme. C’est bien plus tard, en étudiant l’histoire universelle des civilisations que j’ai compris que tout cela était faux ! Car si l’acte des Apôtre (7, v21, 22) mentionne que Moïse:  a été instruit << dans toute la Sagesse des Égyptiens >> et c’est alors qu’il devint, << puissant en paroles et en œuvres >>, c’est qu’en réalité, << tout a commencé avec l’Afrique >> ! Puis, la négritude des Egyptiens ancienne, mis en lumière par le Pr Cheikh Anta Diop, a dévoilé la réécriture de l’histoire universelle par l’ex-colonisateur. Enfin, si le code Noir instauré en 1685 aux Antilles, était parvenu à imposer la volonté de Louis XIV d’asservir les esprits au christianisme, c’est bien le fouet qui fut son meilleur allié, pour << dompter >> nos ancêtres << introduits >> dans la colonie en tant que << bien meuble >>.

Il est temps de rompre nos chaînes, y compris celles mentales et de partir en quête d’authenticité. Celle-ci m’a guidé vers la source originelle : la spiritualité Africaine.

C’est cette source que souhaite vous inviter à découvrir ce livret écrit par Akwa Hekima et Zayi Gasandji. Car il s’agit de vous permettre de saisir les fondements de l’approche Spirituelle kamite. Sans une remise en question sérieuse de ce qui fait de lui un colonisé, un colonisé reste un colonisé ! N. Kalala Omotunde

Zayi Giscandji et Akwa Hekima sont deux femmes kamites origineaires de la Guadeloupe, qui travaillent dans le secteur médico-social. Elles sont issues de la familles catholiques et pratiquantes. Leurs questionnements quant à cette religion, les ont amenés s’interroger sur ses vraies valeurs et son éthique. C’est alors qu’elles ont découvert la Spiritualité kamite auprès d’initiés venant du continent mère. C’est donc les fondements de notre spiritualité ancestrale qu’elles vous invitent aujourd’hui à découvrir.